EMULATION TERITORIALE


Interview

évènements

L’Empreinte, Scène de Musiques Actuelles à Savigny-le-Temple (77), la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine (77) et le SDV agissent ensemble, avec pour ambition : l’accompagnement et la formation d’artistes/groupes du territoire à plusieurs étapes de leurs carrières.


Stéphane Labas, vous êtes directeur de la SMAC* l’Empreinte, pouvez-vous nous présenter votre structure ? 

SL : L’Empreinte est une SMAC labellisée par l’Etat depuis 7 ans. Nous faisons de la diffusion avec une quarantaine de concerts par an, des répétitions, de la formation artistique et administrative, des résidences, de l’enregistrement mais aussi de l’action culturelle, notamment avec les différents dispositifs d’accompagnement aux groupes menés conjointement avec la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine et le SDV. 

Laurent Fouchy, vous êtes Responsable du service culturel de la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine. De quelle manière vous engagez-vous pour le développement des artistes de votre territoire ?

LF : La Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine compte 20 communes et 130 000 habitants. Nous travaillons depuis plus de 10 ans sur le champ des musiques actuelles et de la musique classique. Depuis quelques années déjà, nous avons initié plusieurs dispositifs d’accompagnements aux groupes à chaque étape de leur carrière : le Concert Inter-Lycées, la série de concerts « Les Amplifiés » et le FÔG (Formation Ô Groupes).

Loïc Charrieau, vous êtes chargé d’accompagnement artistique à l’Empreinte et responsable des dispositifs d’accompagnements des artistes/groupes. Pourquoi ces trois dispositifs ?  

LC : Leur force est leur fonctionnement en totale synergie, dans une logique de complémentarité. Ils proposent un parcours qui s’adapte aux différents moments de la vie d’un artiste. Dès le lycée, les élèves commencent par de petites formations artistiques (répétition, initiation à la scène…) notamment dans le cadre des concerts Inter-Lycées et des Concerts Amplifiés. Le FÔG quant à lui, s’adresse à des groupes semi-pro qui ont déjà une première expérience. Ils ont vécu des hauts et des bas, ils ont mûri et viennent vers nous avec des besoins différents. Nous les accompagnons dans la structuration professionnelle et dans le développement artistique de leur projet. Cette mission est assurée par les coachs du SDV. L’idée est de proposer aux artistes/groupes du territoire des outils supplémentaires pour se structurer.

SL : Selon moi, cette synergie entre les différents dispositifs va prendre de l’ampleur sur le territoire Grand Paris sud. Avec cette expansion, je souhaite que l’on soit encore plus qualitatif, que l’on augmente le nombre de groupes accompagnés et l’offre de formation. Je pense que l’on en est qu’au début !

Pourquoi la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine, à l’initiative de ces dispositifs, est-elle devenue partenaire de l’Empreinte, alors que la structure ne fait pas partie du découpage territorial ?

LF : L’Empreinte a le label SMAC, de ce fait son action rayonne sur tout le sud Seine et Marne. A Melun Val de Seine, nous n’avions pas ce type d’équipement structurant, il était donc logique pour nous de travailler avec l’Empreinte qui est à 10 minutes de Melun et même si ça n’est pas sur le même territoire administratif ! Le découpage du territoire n’est pas la réalité vécue par la population. Nous avons raisonné en termes de bassin de vie. Un habitant de Melun fréquente des équipements tels que l’Empreinte à Savigny-le-Temple et inversement.

SL : Nous apportons à la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine notre expertise, notre connaissance du milieu artistique et un équipement complet pour accompagner les artistes dans les meilleures conditions possibles.

LF : Pour les lycéens ce qui est intéressant c’est de pouvoir jouer sur la scène de l’Empreinte, le lieu où ils viennent voir des concerts, où leurs idoles ont foulé la scène !

Le SDV intervient sur de la formation artistique et administrative notamment sur le dispositif FÔG. Pouvez-vous nous parler de cette relation de partenariat ? 

SL : Ce partenariat est riche car nous avons réussi à développer un savoir-faire lié au « terrain ». Cela crée une véritable émulation sur le territoire et l’on commence à en ressentir les bénéfices. Par exemple, le groupe Pogo Car Crash Control, issu du Dispositif FÔG, qui a suivi les formations du SDV commence à faire parler de lui.

Le mot de la fin…

SL : Aujourd’hui l’économie et l’industrie des musiques actuelles ne laissent plus le temps aux groupes de se développer. Notre rôle en tant qu’acteur public est de leur permettre de travailler, de mûrir, de changer, de peaufiner leurs projets…

LF : Au-delà de ça, cela montre aux jeunes qui veulent faire de la musique, qu’il existe des structures et des dispositifs d’accompagnements. L’idée est qu’ils aient le réflexe, à un moment donné de leur parcours, de revenir vers la formation pour parfaire leur travail et le développement de leur projet.

Photo
De gauche à droite : Laurent Fouchy, Directeur du service culturel de la Communauté d’Agglomérations Melun Val de Seine ;  Stéphane Labas, Directeur de la SMAC l’Empreinte et Loïc Charrieau, Chargé d’accompagnement artistique à l’Empreinte et responsable des dispositif Lycées et FÔG.

*Scène de Musiques Actuelles

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L'UTILISATION DE COOKIES POUR VOUS PROPOSER DES OFFRES ET SERVICES ADAPTÉS À VOS CENTRES D'INTÉRÊTS. EN SAVOIR PLUS ET PARAMÉTRER LES COOKIES.